#MiamiNights1984 #MakeupAndVanitySet #FMAttack #ElectricYouth #RobertParker #MitchMurder

Du rétro avec le clip qui va bien quand il y en a un et meme quand il n’a rien d’officiel

Publicités

#IamamiwhoamI @_iamamiwhoami_ @ionnalee

Un groupe comme il devrait y en avoir plus à mon avis.
Totalement indépendants avec le label appelé « To whom it may concern », ils vendent en direct leurs albums.
Les concerts sont faits en ligne!
Chaque album implique un univers visuel aussi bien que sonore avec des clips pour chaque titre!
Pour un album, des clips liés entre eux, dans le même esprit et assez bizarres il faut le dire 😀
L’artiste suédoise Jonna Lee en collaboration avec son producteur de longue date Claes Bjërklund mélangent « ambient, la synthpop, la dream pop et le trip hop »

L’aventure commence vers 2009-2010 avec des essais disponibles sur leur channel youtube. Des titres courts, qu’on aurait aimé développés jusqu’au bout.

Premier album Bounty avec le concept audiovisuel en 2010. 9 titres: déroutant et expérimental, plutôt brut, aux rythmes plutôt lents, moins dense que par suite, c’est assez dépouillé avec la voix de Jonna lointaine. Ici un titre qui rappelle un peut The Knife (un autre groupe chelou 🙂 )

Pour le second album Kin, on retrouve les memes élements mais cela reste sombre et obscur. Une plus grande variété musicale que l’album suivant (spoil!) mais moins « chiadé ».

Troisième album, Blue, c’est comme si la lumière arrive. Le son est plus clair, c’est plus maîtrisé, plus contemporain, solaire, moins torturé, avec une construction plus classique et donc efficace, cohérent mais finalement, moins varié que par le passé. C’est le meilleur album? En tout cas le point d’entrée à conseiller pour les non-avertis :D. Que des bons titres!

Le nouveau projet, ionnalee? C’est apparemment l’album solo de Jonna avec des rythmes plus marqué, c’est moins ambient qu’au début!

NOT HUMAN: « song written by ionnalee and Com Truise » Le monde est petit!

#ComTruise @comtruise

Seth Haley, ancien directeur artistique qui s’est lancé dans la musique, créateur d’un genre musical expérimental appelé le « mid-fi synth-wave, slow-motion funk »(!). Merci wikipedia!

On retrouve le meme style sur les différents albums, donc on utilisera le premier, Galactic Melt pour se faire un avis